die mauer will dicħ


 

.

et si tu l’avais inventé
das zerriebene, zwischen
de toute pièce, un héros
schreibenden fingern
en lettres, qui se balade de
figuren, tropisches
ligne en ligne
schlängeln, an wände

quelqu’un capable d’entrer
geschmiert in räumen
dans nos mondes imaginaires, qui
stimmen erdichtet
devient vrai, si véritable
verwünscht das höhnende
pendant toute la lecture
echo, türen: gerahmtes mauer-

même quand on quitte les lignes
werk. du bleibst
pour une heure ou un an
unter gegenwart starr
de repos – il reste là,
wartest bis worte
il attend, entre les pages
abfallen, frisst

il t’attendra
verputz, lebst weil du
pour toujours, si jamais tu
liest, atmest heldenstaub
refuses de voir
bis du einschläfst
de lire
das tanzen endet
ton propre livre
die mauer will dich
jusqu’au bout

(2014)